Chamanisme-écologie

Stages et formation en chamanisme Toltèque

Paul Degryse


Tél :

09 86 35 62 23


Courriel

wambli.cd@live.fr



Conception du site : O.J

Mentions légales




Les réflexions mensuelles


Cet espace est dédié aux messages, réflexions, articles personnels qui ont trait au chamanisme.


Quand vous entrez dans une zone sombre de votre vie

pourquoi ne pas garder l'insouciance d'enfants joueurs

qui trouvent naturel de passer du jour à l'obscurité

acceptant ainsi la dualité du monde ?

car ainsi, sans nul doute et sans même s'en soucier

la lumière bientôt reviendra ....



Archives, mensuelles: FÉVRIER 2013


13 Fév 2013

L’ANNEAU DE POUVOIR, CLEF DE LA CONSCIENCE HUMAINE

publié par Paul degryse le 13 Février 2013 à 22H02- vu 870 fois - Print


L'anneau de pouvoirQuand l’homme découvre que le monde n’est pas objectif
 
Notre personnalité est en fait constituée de plusieurs filtres : le filtre perceptuel, le filtre affectif-émotionnel et le filtre mental à travers lesquels chaque individu perçoit, ressent et pense le monde extérieur. Le monde, pour chacun, se présente donc à lui tel qu’il le façonne par ses propres perceptions, ses propres valeurs et croyances et ses propres façons de raisonner.
 
Tous nos actes dépendent donc de nos filtrages et en les réalisant, nous pouvons soit renforcer cette représentation du monde, soit, si nous décidons de remplacer nos filtres, changer celle-ci et ainsi, le monde change quand nous, nous changeons.
 
La prétendue objectivité dont se prévaut orgueilleusement la science et que l’homme serait capable d’atteindre dans certaines conditions d’observation, est donc plus que douteuse puisque nous ne pouvons accéder à la connaissance des choses, y compris par l’intermédiaire de machines et d’appareils, qu’en passant par ces trois filtres. Un grand scientifique a d’ailleurs dit lui-même : « dans sa quête de connaissance, l’homme ne peut trouver que ce qu’il cherche déjà, consciemment ou inconsciemment, c’est ainsi qu’il crée l’univers tout en le découvrant ».
 
D’ailleurs si la science semble nous entretenir, encore de nos jours, dans l’illusion de l’objectivité, la physique quantique, qui en est le niveau le plus avancé, la dénie de façon radicale, notamment avec les découvertes d’Heisenberg, l’un des pères de la physique actuelle, découvertes parmi lesquelles le fait que la simple observation extérieure et purement passive d’un quelconque phénomène en modifie la nature.
Mais revenons au quotidien de chaque personne. Avec ses filtres, c'est-à-dire sa conscience personnelle, chaque individu vit ainsi dans un monde qu’il crée et qui, par les résultats de ses actes (conformes aux filtrages), le façonne aussi lui-même en retour.
 
Deux possibilités se présentent alors : soit les filtres restent les mêmes et à chaque échange ou action sur le monde extérieur, ils sont renforcés puisque ces actes sont conformes aux filtrages, soit l’individu change ses filtres et les actes changeant aussi, le monde change.
 
Ce processus fondamental qui relie chaque sujet à son monde-objet est connu depuis des milliers d’années par les chamanes toltèques et appelé par eux : « l’anneau de pouvoir » à cause de sa forme circulaire.
Chaque personne vit ainsi dans un monde beaucoup plus subjectif qu’on ne le croit généralement, même si elle partage certains de ses filtres avec d’autres membres des différents groupes auxquels elle appartient, il s’agit dans ce cas de « subjectivité partagée ».

Il est très difficile, voire impossible, de déterminer la part d’objectivité et la part de subjectivité qui entrent dans la perception que chaque être vivant a du monde. Nous aurions envie, par besoin de rationalisme et de vérité universelle et aussi parce que c’est beaucoup plus rassurant, de croire à l’objectivité du monde dans lequel nous vivons mais ce besoin est un énorme piège, car en prenant le parti d’y croire, nous renforçons notre ego , chacun s’accrochant à l’objectivité de SA vérité, ce qui entraîne une grande difficulté à nous remettre en question et de plus, nous tombons dans des systèmes de vérités collectives qui renforcent notre grégarisme et nous emmènent par immenses troupeaux vers des entreprises de suicide collectif, comme nous pouvons le constater actuellement sur la terre.
 
Comprendre et accepter la subjectivité du monde c’est découvrir l’énorme potentiel de l’anneau de pouvoir et la capacité d’évolution personnelle par le changement de filtres qu’il nous offre.
Comprendre la subjectivité du monde nous permet de nous remettre beaucoup plus facilement en question et d’en faire un instrument d’ouverture illimitée du champ de conscience pour chercher NOTRE VÉRITÉ PERSONNELLE.
Mais cette immense découverte des chamanes toltèques validée voici quelques décennies par la physique quantique, n’est pas encore descendue au niveau de la vie quotidienne de « monsieur tout le monde » qui vit encore inconsciemment sous l’emprise philosophique de l’objectivisme scientifique. Mais cela ne saurait tarder malgré les résistances de la mémoire collective. Bientôt, L’homme devra, en effet, changer tous ses paradigmes fondamentaux pour reprendre contact avec sa conscience et son âme et poursuivre le cours de son évolution spirituelle.
 
Extrait de mon prochain livre qui sortira à la fin du printemps 2013 :
"Le Chamanisme Toltèque et le pouvoir de l'âme"
 
Paul DEGRYSE, auteur de « Chamane, le Chemin des Immortels »
(Ed.Dervy )et de «Pratique des Gestes Conscients Toltèques » (Ed.Médicis)